Archives mensuelles : juin 2015

Kiosque à musique à Cumières (France)

Sur les bords de la Marne à Cumières, un kiosque à musique octogonal déjà ancien,
mais bien entretenu. On l’aperçoit déjà sur des cartes postales anciennes vers 1918.

Cumières kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque à musique sera en fête les 4 et 5 juillet 2015.

Cumières guinguette

Rénovation de 34 kiosques parisiens (France)

Les Parisiens ont souhaité qu’une partie du budget 2015 soit attribuée à la réfection des kiosques dans les jardins municipaux. C’est ainsi que la rénovation de 34 kiosques vient d’être lancée. Une fois modernisés, ils accueilleront pendant les beaux jours des activités culturelles et sportives.

Le kiosque à musique du square NeckerParis square Necker kiosque

34 kiosques qui vont être rénovés, conformément au projet «Des kiosques pour faire la fête». Parmi les kiosques concernés, on retrouve des squares et parcs déjà bien connus comme les Buttes Chaumont, le Champ-de-Mars au pied de la Tour Eiffel, ou encore le jardin des Champs-Élysées…

Suivant les besoins, ils vont subir ravalement de façade ou travaux de fond. Construits entre 1890 et 1920, 10 d’entre eux nécessitent une restauration lourde, notamment des charpentes métalliques. Tous vont être électrisés. Le coût varie de 30.000 à 400.000 euros par kiosque, selon l’importance du chantier.

Le kiosque à musique du Jardin d’Acclimatation Paris XVIe.Paris acclimatation kiosque

LIRE L’ARTICLE EN ENTIER ICI

Kiosque à musique à Saint-Orens-de-Gameville (France)

En Haute-Garonne, Saint-Orens-de-Gameville (ou plus simplement Saint-Orens)
possède un kiosque à musique sans garde-corps mais avec colonnes en fonte.

Saint-Orens-de-Gameville kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Les éléments en fonte proviennent probablement de l’entreprise GM-GILLET.

Saint-Orens-de-Gameville kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Photos de détails

Saint-Orens-de-Gameville kiosque 03Saint-Orens-de-Gameville kiosque 04

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Patricia pour les photos.