Archives par étiquette : France

Kiosque à musique à Issoudun (France)

A Issoudun, dans le Jardin public Mendès-France (anciennement jardin des Champs-Elysées), un nouveau kiosque a été installé en 2011.

Issoudun kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Un premier kiosque circulaire sans toiture avait été édifié en 1883.
Entre 1953 et 1958, un nouveau kiosque à musique, tout en béton, prendre la place de l’ancien.

Issoudun kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

En 2010, un nouveau kiosque en forme de soucoupe volante est construit, bientôt abattu en 2015.

Enfin, un quatrième kiosque est construit sur l’Espace Mendès-France en 2011.

Issoudun kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La ville d’Issoudun y propose des concerts gratuits tous les mardis en juillet.

Merci à Dominique pour les photos.

Kiosque à musique à Saint-Honoré-les-Bains (France)

Dans le parc thermal de Saint-Honoré-les-Bains, dans la Nièvre, un kiosque à musique est construit vers 1898.

Saint-Honoré-les-Bains kiosque

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le marquis Antoine Théodore Viel de Lunas d’Espeuilles fait construire des thermes
qui ouvrent en 1855, et les sources sont déclarées d’utilité publique en 1860.
La période 1855-1930 voit une clientèle bourgeoise fréquenter l’établissement
thermal. Cela amène la construction d’un casino, d’un théâtre, de courts de tennis,
d’un centre équestre, du golf, de la piscine, et d’un kiosque à musique.
Des hôtels et des villas sont alors construits.

Kiosque à musique aujourd’hui disparu.

Merci à Françoise pour le partage de sa collection.

Kiosque à musique à Mont-de-Marsan (France)

Dans le parc de la Pépinière (actuellement Parc Jean Rameau) à Mont-de-Marsan, le kiosque à musique a été édifié en 1891.

Mont-de-Marsan kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le Conseil Municipal, dans sa séance du 14 mai 1878, avait reconnu la nécessité d’édifier, à la Pépinière, un kiosque pour abriter les musiciens du régiment et les membres de la musique municipale qui se faisaient entendre dans ce jardin. Mais, lorsque les plans et devis lui furent soumis le 10 août suivant, le projet, jugé trop coûteux (4 200 Francs.), fut rejeté par la majorité des conseillers.

En 1885, sur des fonds d’entretien et avec des vieux bois provenant des anciens amphithéâtres, est établie une estrade pour la musique militaire, dont l’utilité est incontestable et qui a été réclamée par plusieurs personnes.

Mont-de- Marsan kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Enfin, le 8 avril 1891, le Conseil Municipal décida le principe de la construction d’un kiosque pour la musique à la Pépinière. Motif de cette décision, le voyage que le Président de la République, Sadi Carnot, doit effectuer fin mai dans le département.

Vu l’urgence et les délais pour se procurer des colonnes en fonte, il fut décidé, 2 jours plus tard, d’édifier le kiosque sur des colonnes en bois, afin qu’il soit prêt le jour de la visite de M. Sadi Carnot à Mont-de-Marsan.

En 1897, on refait la peinture (le Maire était alors Ferdinand de Candau). Ce n’est que le 17 mai 1907, sous l’administration d’Adhémar Galop, que fut votée la reconstruction sur colonnes en fonte sur des plans de M. Depruneaux.

Mont-de-Marsan kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Mont-de- Marsan kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

L’escalier d’accès était primitivement situé à l’Ouest jusqu’en mars 1948. En juin 1959, fut réparée la couverture et, en avril 1963, fut refaite la charpente.

En juillet 1962… il fut envisagé (seulement) de construire un auditorium à la place du kiosque!

Renseignements transmis par la mairie de Mont-de-Marsan en 1997.

Carte postale ancienne, collection Françoise R.

Mont-de-Marsan kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Thouars (France)

Créé en 1899 par le maire Victor Leclerc, le jardin public de Thouars (Deux-Sèvres) a été doté d’un kiosque en 1901 comme la plupart des parcs publics de cette époque.
On y venait écouter des chorales et les concerts de la Philarmonique thouarsaise le soir à la belle saison.

Thouars kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Délaissé après la guerre, le kiosque a été démonté à la fin des années 1950 et le square Franklin-Roosevelt a servi ensuite à accueillir des manifestations publiques comme la foire des antiquaires.

Merci à Françoise pour le partage de sa collection.

Kiosque disparu entre les places Lavault et Flandres-Dunkerque, et le parc Imbert

Kiosque à musique à Saulxures-sur-Moselotte (France)

Saulxures-sur-Moselotte kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Dans les Vosges, voici un kiosque octogonal classique situé avenue Victor Hugo.

Saulxures-sur-Moselotte kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Aucun renseignement disponible pour ce kiosque, à part une carte postale le représentant datée de 1934.

Saulxures-sur-Moselotte kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Sophie et Daniel pour les photos.

Kiosque à musique à Dimechaux (France)

Voici encore un kiosque à musique dit « kiosque à danser » dans le village de
Dimechaux, en Avesnois.

Dimechaux kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Les kiosques à musique en Avesnois (région du département du Nord autour
d’Avesnes-sur-Helpe) sont essentiellement des kiosques à danser.

On installait 2-3 musiciens sur la petite plate-forme montée sur un mât central
ou sur 4 pieds surélevés, puis on retirait l’échelle…et les musiciens n’avaient
plus qu’à jouer!

Dimechaux kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Ici le kiosque est rectangulaire monté sur 6 pieds : une belle lyre en fonte le décore.

Dimechaux kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il aurait été construit pour la ducasse de 1882 par la société Paradis d’Hautmont.

« Installé à Vieux-Mesnil depuis 1845, M. Paradis, maréchal ferrant et fabricant de matériel aratoire s’installe en 1866 à Hautmont, sur la Grand-Place. Une usine nouvelle est érigée en 1878. Elle se compose d’une fonderie, d’une usine de machines agricoles et d’articles ménagers ainsi que de vastes magasins. Créant en 1872 les premières faucheuses et moissonneuses et en 1880 une moissonneuse-lieuse, l’entreprise Paradis s’est illustrée par l’innovation et la qualité de ses produits mais disparaît entre les deux guerres. Les bâtiments sont détruits à une date inconnue.
L’usine Paradis occupe en 1878 une superficie de 60 ha et compte une centaine d’ouvriers. »

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee

Dimechaux kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque a été rénové : le voici en février 1993.

 

Dimechaux kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le Kiosque du Thabor – Rennes

Une nouvelle entrée dans la page Bibliographie

Rennes – Le Kiosque du Thabor.

Thabor Rennes couverture

Sa silhouette légère et raffinée est bien connue des promeneurs qui arpentent les allées
du parc du Thabor à Rennes…
Discret, le kiosque à musique a néanmoins traversé les décennies et aujourd’hui encore,
on s’y retrouve avec plaisir pour des concerts. Mais pour que cette histoire continue, une importante restauration s’imposait : ce livre vous invite sur le chantier !

Du parquet au splendide épi de faîtage qui le couronne, ce sont huit corps de
métier (maçon, fondeur, serrurier, menuisier, couvreur, peintre, émailleur, doreur)
qui ont œuvré.
Ces hommes et ces femmes animés par la passion, sont soucieux de transmettre
leur savoir-faire et de participer ainsi à la pérennité d’un patrimoine commun.

Voir la page de bibliographie