Kiosque à musique à Capdenac-Gare (France)

La Commune Aveyronnaise de Saint-Julien-d’Empare est choisie en 1857 par la Compagnie des Chemins de Fer Paris-Orléans pour accueillir une grande gare de triage qui prend le nom de Capdenac-Gare en 1859, du fait de sa proximité avec la Ville de Capdenac dite Capdenac-le-Haut, située, elle, dans le département voisin du Lot.
Tant et si bien qu’au vu du développement de Capdenac-Gare, il est décrété en date du 16 mai 1891 que la commune de Saint-Julien-d’Empare portera, à l’avenir, le nom de Capdenac-Gare qui devient une commune à part entière.

Capdenac-Gare kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La Compagnie Paris-Orléans va continuer à aider au financement communal : ainsi, elle fait édifier un Kiosque à musique octogonal vers 1900, sur la Place du 14 Juillet ; les rails de chemin de fer ne lui revenant pas trop cher, elle charge l’entrepreneur d’en utiliser en guise de colonnes.

 

Capdenac-Gare kiosque 09

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Capdenac-Gare kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Capdenac-Gare kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

L’Harmonie de Capdenac-Gare, créée en 1895, peut enfin exercer son talent dans des conditions favorables.

Capdenac-Gare kiosque 11

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Myriam et à Dominique pour les photos.

Sources

Kiosque à musique à Denain (France)

Denain possédait de nombreuses formations musicales, à commencer par les 86 musiciens de l’Harmonie des mineurs, fondée en 1867.
Afin d’abriter tous ces musiciens des quelques ondées septentrionales, sans pour autant protéger les mélomanes venus les écouter, le conseil municipal décide de faire édifier un Kiosque à musique sur la Place Verte, rebaptisée place Gambetta en 1883.

L’architecte Arthur-Etienne Leignel (1860 – après 1926), auteur des plans du bel Hôtel des Postes de Denain, mais également d’une étude historique sur la commune voisine de Bouchain, est chargé de sa construction.

Denain kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le Kiosque est inauguré le 23 mai 1895 : de forme octogonale, sa toiture ornée de lambrequins en bois est soutenue par des colonnes de fontes ; muni d’une balustrade de fer forgé, son soubassement de pierre abrite un sous-sol ; l’ensemble est entouré d’une grille de protection.
[…]Le Kiosque à musique est supprimé en 1970, afin que la place Gambetta ne soit consacrée qu’aux places de stationnement.

Source : http://www.cparama.com/forum/kiosques-a-musique

Merci à Françoise pour le partage de sa collection.

Kiosque à musique à Biache-Saint-Vaast (France)

Biache-Saint-Vaast kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

A Biache-Saint-Vaast, dans le square Massenet, le kiosque à musique a été inauguré en 1931.

Biache-Saint-Vaast kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Biache-Saint-Vaast kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Biache-Saint-Vaast kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce kiosque en béton de style Art Déco est bien entretenu et sert
régulièrement à l’Harmonie « La Renaissance ».

Biache-Saint-Vaast kiosque 09

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Hove (Angleterre)

Vers 1900, sur les pelouses (The Lawns) à Hove, une carte postale vers 1900 nous montre un grand rassemblement autour du kiosque.

Hove kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le toit du kiosque semble être en toile soutenu par des colonnes. Ce kiosque n’existe plus.

Kiosque à musique à New Orleans (Louisiane) (3)

En 1916, John F. Popp, qui avait fait fortune dans le commerce du bois, fait une donation pour construire un kiosque à musique dans le City Park de New Orleans.

C’est l’architecte Emile Weil qui est chargé du projet : un kiosque à musique de style néo-classique qui se veut la réplique du temple de l’Amour du Jardin du Trianon à Versailles.

New Orleans (Popp) kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Les douze colonnes ioniques en granit soutiennent un dôme en bronze.

Inauguré le 4 juillet 1917, il porte le nom de son donateur : « Popp Bandstand ».

New Orleans (Popp) kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Benoît pour les photos.

Kiosque à musique à Viana do Castelo (Portugal)

Avenida Luis de Camões à Viana do Castelo, dans le Jardim Marginal, voici un kiosque à musique en béton.

Viana do Castelo (Marginal) kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

De forme carrée à coins coupés, il possède des éléments de décoration rappelant la musique ou la caravelle, symbole de la ville.

Viana do Castelo (Marginal) kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Viana do Castelo (Marginal) kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

Viana do Castelo (Marginal) kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Un bel exemple d’Art Déco.

Viana do Castelo (Marginal) kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Marles-les-Mines (France)

A Marles-les-Mines, voici un kiosque à musique de style Art déco en béton.

Marles-les-Mines kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

En 1935, Albert Godart, architecte à Auchel, conçoit un nouvel ensemble avec hôtel de ville, place, jardin public et kiosque à musique suite aux destructions dues à la guerre 1914-1918.

Marles-les-Mines kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Marles-les-Mines kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque construit en béton armé est, malheureusement, fortement dégradé.

Marles-les-Mines kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails