Archives mensuelles : mai 2015

Kiosque à musique à Châlons-en-Champagne (France)

Châlons-en-Champagne (jusqu’en 1997 la ville était appelée Châlons-sur-Marne) possède un magnifique kiosque à musique dans le jardin du Grand Jard.
De forme octogonale, il fut construit entre 1885 et 1887 par l’architecte de la ville Ernest Collin : colonnes en fonte, balustrade, consoles et frise en fer forgé, couverture en zinc surmontée d’une lanterne.

Châlons-en-Champagne kiosque 16

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Les entrepreneurs étaient pour la maçonnerie, l’entreprise Blasson & Lambert à
Châlons et pour la charpente métallique, la Société Anonyme des Ateliers de Neuilly.
Le prix estimé à 23 625, 59 francs en 1885 fut de 22 936,46 francs à la réception en 1887.

Châlons-en-Champagne kiosque 13

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Ci-dessous, carte postale ancienne éditée par Neurdein.
Les photographes Étienne et Louis-Antonin Neurdein éditèrent de nombreuses cartes postales à Paris au début du XXe siècle avec la signature « ND. » ou « ND Phot. »

Châlons-en-Champagne kiosque 17

Cliquer sur l’image pour voir les détails

D’autres photos ici

Kiosque à musique à Cagnac-les-Mines (France)

Cagnac-les-Mines kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Sur la Place Paul Perret (anciennement Place Francisco Ferrer) à Cagnac-les-Mines,
le kiosque à musique construit en 1927 est toujours en place.

L’Harmonie des mineurs de Cagnac a été très active entre 1921 et 1979, date
à laquelle s’arrêta l’exploitation minière.
Mais la grande communauté polonaise de Cagnac a redonné vie au kiosque,
entre autres en créant un festival de l’accordéon.

Cagnac-les-Mines kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Dominique pour les photos.

Kiosque à musique à Sarreguemines (France)

Sarreguemines kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Sous l’impulsion de Paul de Geiger, qui dirigea l’entreprise d’octobre 1871 à 1913, la faïencerie de Sarreguemines devint l’une des plus importantes manufactures d’Europe, employant 3250 personnes en 1907.
Il développa des équipements sociaux, la cité ouvrière et construisit le Casino, appelé d’abord « La Réunion ». Le but était de fournir aux employés un lieu de distraction tout en les détournant de la fréquentation des cafés
Ravagée par un incendie le 28 janvier 1959, l’aile de 1878 dut être reconstruite. Restructuré sur la base d’un projet mis au point en 1983, les lieux sont devenus un centre de congrès. Si les intérieurs ne conservent qu’une partie limitée des structures anciennes, et si la galerie de l’aile de 1890 a reçu un nouveau décor mural de faïences, l’aile de 1878 a retrouvé l’esprit du colombage d’origine qui agrémentait l’étage, disparu après l’incendie de 1959 qui épargna cependant le kiosque à musique proche, des années 1900.

Source

Le kiosque à musique dans les jardins du Casino des Faïenceries,
4 Rue du Colonel Edouard Cazal.

Sarreguemines kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Jean-Luc pour les photos.

Kiosque à musique à Villefranche-de-Rouergue (France)

A Villefranche-de-Rouergue, dans l’Aveyron, un kiosque à musique octogonal construit en 1890.
La balustrade et la rampe ont été ajoutés en 1927.

Villefranche-de-Rouergue kiosque 10

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Détails du kiosque

Villefranche de Rouergue kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Villefranche-de-Rouergue kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

Voir d’autres photos

Lire l’historique de la Promenade Saint-Jean.

Place Saint-Jean dans l’angle de la rue Jean-Antoine Colombiès et le Quai de la Sénéchaussée.