Kiosque à musique à Saint-Dizier (France) (2)

En mai 1860, un pharmacien nommé Victor Legrip avait sollicité le conseil municipal de Saint-Dizier pour l’exploitation de sources situées sur un terrain marécageux appartenant à
la ville. Le 7 juin suivant, un bail lui est accordé pour l’exploitation à ses frais et risques la source minérale dite “Fontaine Marina”.
Mais l’affaire tourne court et la fontaine Marina reste abandonnée de très nombreuses années, devenant un bourbier et un lieu privilégié des animaux de la forêt.

Saint-Dizier (Marina) kiosque

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Quelques années avant 1900, le docteur Chaussinant qui dirige l’asile départemental a l’idée de remettre en état les sources de la Marina en faisant participer les pensionnaires de l’asile.
Après plusieurs mois de tractations avec la Municipalité, il obtint le droit de remettre en état les sources de la Marina, et commence les travaux en 1902.
Des bancs et d’énormes sièges formés d’un seul tronc d’arbre seront installés autour de la Marina, devenant ainsi un endroit d’attractions et de rendez-vous bucoliques. Le lion brayard est construit en pierres de Chaucenay. Un kiosque en bois rustique abrite tour à tour les diverses sociétés musicales de la ville.
Actuellement, le lieu sert encore de guinguette.