Kiosque à musique à Adelburgh (Angleterre)

Aldeburgh kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

A côté des kiosques à musique fixes, on peut aussi installer des kiosques démontables.

Aldeburgh kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Ici, sur la plage de Adelburgh, dans le Suffolk, des concerts gratuits sont organisés
pour le Aldeburgh Festival Bandstand on the Beach.

Aldeburgh kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La ville d’Aldeburgh est aussi connue pour son festival classique « Benjamin Britten ».

 

Merci à Benoît pour les photos.

Kiosque à musique à Saint-Michel-en-Thiérache (France)

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 09

Cliquer sur l’image pour voir les détails

A Saint-Michel-en-Thiérache, dans le département de l’Aisne, voici un kiosque à musique octogonal sur la Place Rochefort.

 

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 10

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il a été construit en 1912 en remplacement d’un kiosque en bois.

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 11

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 12

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 13

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 14

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Une inscription se trouve sur la base des colonnes en fonte :

H.Beguin – constructeur – St-Michel – Aisne

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 15

Cliquer sur l’image pour voir les détails

En juillet 2008, le kiosque était peint en vert et bien fleuri.

Saint-Michel-en-Thiérache kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Neuf-Mesnil (France)

Sur la place du village à Neuf-Mesnil, voici un kiosque à musique en fonte.

Neuf-Mesnil kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque a été construit au début du XXème siècle et fait partie de la série des « kiosques à danser » en Avesnois.

Neuf-Mesnil kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Dans le département du Nord, plus particulièrement en Avesnois (région autour d’Avesnes-sur-Helpe), on trouve essentiellement des kiosques à danser.

Neuf-Mesnil kiosque 09

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Neuf-Mesnil kiosque 10

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On installait 2-3 musiciens sur la petite plate-forme montée sur un mât central ou sur 4 pieds surélevés, puis on retirait l’échelle…et les musiciens n’avaient plus qu’à jouer !

Neuf-Mesnil kiosque 11

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Villeneuve-le-Roi (France)

A Villeneuve-le-Roi en 1891, Amédée Soupault devient maire de la commune et le restera jusqu’en 1902. Soucieux de laisser son empreinte sur la commune, il décide en 1909 de racheter la parcelle comprenant la place de l’Etoile, de l’aménager à ses frais et d’en faire don à la ville.

Villeneuve-le-Roi kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

L’aménagement est confié à l’architecte paysagiste villeneuvois Henri Lusseau.

Le projet comprend l’élargissement des angles des trottoirs, l’implantation d’un kiosque à musique, de fontaines et d’appareils d’éclairage.

Villeneuve-le-Roi kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque en ciment armé en imitation de branchages est de forme octogonale.

Villeneuve-le-Roi kiosque 03

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Villeneuve-le-Roi kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Villeneuve-le-Roi kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La place est inaugurée le 10 juillet 1910.
En 1968, la place est rebaptisée Place Youri Gagarine mais retrouvera son nom initial en 2003.

Merci à Dominique pour la photo.

 

Kiosque à musique à Londres (Angleterre)

En 1908, s’est tenue à Londres l’exposition franco-anglaise, « Franco-British Exhibition ».
Ouverte le 14 mai 1908 en présence du président de la République française,
Armand Fallières et du roi d’Angleterre Edouard VII, elle commémorait l’Entente Cordiale.
Elle se terminera le 31 octobre 1908.

Cette exposition résulte d’une initiative privée : en 1905, l’architecte Imre Kiralfy, dépose, avec un groupe de commerçants anglais, un projet qui reçoit l’aval et le soutien financier des autorités françaises et britanniques.

London (Expo) kiosque 04

Sur un terrain de plus de 60 hectares, dénommé the Great White City situé à Shepherd’s Bush à l’ouest de Londres, proche d’une station de métro, une trentaine de bâtiments sont disposés harmonieusement dans les jardins dessinés par les horticulteurs français et anglais.

L’exposition met en valeur l’Art nouveau et des produits industriels, des objets d’hygiène, des parfums ou des denrées alimentaires du monde entier.

Un kiosque à musique trône fièrement dans les « Elite Gardens » non loin de la Grande Roue, dénommée « Flip Flap ».

Le même lieu servira aussi en 1911 pour célébrer le sacre du roi Georges V.

et en 1912 pour la « Latin-British Exhibition » qui montrait les arts, la culture, la science et l’industrie de France, d’Italie, d’Espagne, du Portugal et de Grande-Bretagne.

 

Kiosque à musique à Auby (France)

Voici encore un kiosque à musique en béton de style Art Déco.

Auby kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il a édifié de 1921 à 1923, par l’entreprise Marteans de Douai sous la direction de
l’architecte Jean Goniaux.

Auby kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Auby kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est construit sur l’emplacement de l’ancien Parc du Château Laloux, immense espace dont on s’est servi pour également aménager la Place de la République, financé en partie par les indemnités versées au titre des dommages de guerre.
(Renseignements Service Patrimoine Auby)

Auby kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Auby kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les noms de huit musiciens sont inscrits dans le fronton : Debussy – Massenet – Saint-Saëns – Wagner – Mozart – Gounod – Berlioz –Beethoven.

Auby kiosque 10

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Capdenac-Gare (France)

La Commune Aveyronnaise de Saint-Julien-d’Empare est choisie en 1857 par la Compagnie des Chemins de Fer Paris-Orléans pour accueillir une grande gare de triage qui prend le nom de Capdenac-Gare en 1859, du fait de sa proximité avec la Ville de Capdenac dite Capdenac-le-Haut, située, elle, dans le département voisin du Lot.
Tant et si bien qu’au vu du développement de Capdenac-Gare, il est décrété en date du 16 mai 1891 que la commune de Saint-Julien-d’Empare portera, à l’avenir, le nom de Capdenac-Gare qui devient une commune à part entière.

Capdenac-Gare kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La Compagnie Paris-Orléans va continuer à aider au financement communal : ainsi, elle fait édifier un Kiosque à musique octogonal vers 1900, sur la Place du 14 Juillet ; les rails de chemin de fer ne lui revenant pas trop cher, elle charge l’entrepreneur d’en utiliser en guise de colonnes.

 

Capdenac-Gare kiosque 09

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Capdenac-Gare kiosque 02

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Capdenac-Gare kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

L’Harmonie de Capdenac-Gare, créée en 1895, peut enfin exercer son talent dans des conditions favorables.

Capdenac-Gare kiosque 11

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à Myriam et à Dominique pour les photos.

Sources