Archives par étiquette : France

Kiosque à musique à Carmaux (Mines) (France)

Carmaux, dans le Tarn, possède un kiosque à musique toujours présent dans le parc du Cérou.

Cliquer ici

Un autre kiosque à musique existait dans le Parc du Pré-Grand.

Ce parc, dessiné par René-Edouard André (1867-1942), aménagé à la française, était agrémenté d’un bassin avec jet d’eau, de sculptures et d’un kiosque à musique décagonal, construit en 1925.

Parc du Pré-Grand Le kiosque à musique N°25 Série C en 1929.

Lors de la reconversion du bassin minier de Carmaux dans les années 1980, le parc est rasé et le kiosque disparaît.

Merci à Françoise pour la copie de la carte postale ancienne.

Kiosque à musique à Saint-Jean-de-Luz (France)

A Saint-Jean-de-Luz, voici un kiosque à musique octogonal composé d’un soubassement en pierre surmonté d’une couverture en toile.

© SD 2012

Un premier kiosque en bois édifié en 1883 resta en place jusqu’en 1959.

© SD 2012

En janvier 2019, la mairie de Saint-Jean-de-Luz invite les habitants à choisir la couleur de la prochaine bâche qui recouvre le kiosque de la place Louis XIV.

Vous la découvrez ci-dessous (rouge, évidemment) !

© DM 2019

© DM 2019

Merci à Sophie et Daniel pour les photos de 2012.

Merci à Dominique M. pour les photos de 2019.

Kiosque à musique à Contrexéville (France)

Un premier kiosque à musique fut construit en 1860 devant la galerie des thermes du parc à Contrexéville.

Carte postale Frutschi, éditeur. coll.M.C.

Un nouveau kiosque remplaça le premier en 1900 par un bel édifice hexagonal, la
même année pendant laquelle ont été reconstruits le casino, le théâtre et le cercle.

Photo Sylvain R. 2019

Photo Sylvain R. 2019

Merci à sylvain R. pour les photos.

Photo Sylvain R. 2019

Appel de fonds pour le kiosque à musique de Luçon (France)

Le kiosque à musique de Luçon est en très mauvais état.

Construit en 1890 par A. Jouffray, constructeur à Orléans, il se dresse dans le jardin Dumaine.

Luçon en 2013

Dès sa création en 1875, la Société Philharmonique de Luçon donna chaque année
“sous les Quinconces” de nombreux concerts.

Luçon en 2013

En 1890, M. Julien David avance la somme de 14 000 francs français nécessaire à la construction d’un kiosque moyennant une rente annuelle de 550 francs. Le fronton du kiosque à musique porte les initiales J. D. lesquelles peuvent signifier aussi bien Jardin Dumaine que Julien David.

Vous pouvez soutenir la collecte de la Fondation Patrimoine.