Archives par étiquette : Liège

Kiosque à musique à Verviers (Belgique)

En 1854, un kiosque à musique octogonal est construit dans le Jardin de l’Harmonie.
Il est surmonté d’une toiture en bulbe soutenue par d’élégantes colonnes jumelées.

verviers-harmonie-kiosque-01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le 7 février 1852 Léonard Mathonnet, administrateur de la musique, propose de faire ériger un kiosque dans les jardins de l’harmonie. C’est l’architecte Thirion qui est chargé des plans. Un édifice provisoire fut installé à l’occasion du Grand Festival qui eut lieu le 12 septembre 1852. La construction du kiosque définitif est confiée en août 1853 à l’entrepreneur Jacques Cornet de Jupille. Quant aux structures métalliques, elles seront réalisée par les fondeurs Lesoinne et Witmeur, de Jupille également.

verviers-harmonie-kiosque-15

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Après des tiraillements entre l’architecte et l’entrepreneur, c’est ’entrepreneur qui terminera les travaux. Finalement le kiosque qui a coûté 8 402,51 francs belges au Cercle verviétois est inauguré le 13 août 1854.

verviers-harmonie-kiosque-16

Cliquer sur l’image pour voir les détails

verviers-harmonie-kiosque-17

Cliquer sur l’image pour voir les détails

verviers-harmonie-kiosque-18

Cliquer sur l’image pour voir les détails

verviers-harmonie-kiosque-19

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le parc de Verviers et son kiosque sont classés comme monument et comme site.

Kiosque à musique à Malmedy (Belgique) (3)

Voici le troisième kiosque à musique érigé à Malmedy sur la Place de Rome.

Malmedy (Rome) kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Malmedy (Rome) kiosque 12

Cliquer sur l’image pour voir les détails

C’est un kiosque en ciment armé en imitation de branchages construit en 1924
à l’initiative de Rodolphe Laroche, hôtelier à Malmedy, qui en fit don à la commune.

Malmedy (Rome) kiosque 11

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il remplaçait une statue érigée à la gloire de l’empereur Guillaume Ier d’Allemagne et
à l’effigie du guerrier prussien appelé familièrement par les malmédiens Peter Prüss.

Le kiosque est toujours abondamment fleuri.

Malmedy (Rome) kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Malmedy (Belgique) (2)

Le kiosque de la place du Pont-Neuf, de style néo-classique, fut construit en 1934
à l’occasion de la fondation de “La Lyre”, société musicale qui disparut lors de la
guerre de 1940.

Malmedy (Pont-Neuf) kiosque 01

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le sous-sol est accessible par une trappe. Il a été construit à l’emplacement d’un jardinet
qui ornait les entrées des rues La-Vaulx et Derrière-la-Vaulx.

Malmedy (Pont-Neuf) kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il abrite sous sa coupole les bustes de Beethoven, Mozart et Wagner.

Malmedy (Pont-Neuf) kiosque 06

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Malmedy (Pont-Neuf) kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Malmedy (Belgique) (1)

Le kiosque de la place Saint-Géréon à Malmedy est inauguré en 1901 à l’occasion
d’un concert donné par les quatre sociétés musicales de la ville
(l’Echo de la Warche, l’Union Wallonne, la Malmédienne et la Fraternité).

Malmedy (place) kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Il se situe à l’endroit même de l’ancienne église paroissiale, dédiée à St-Géréon,
érigée au 10ème siècle).

Malmedy (place) kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Malmedy (place) kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Ci-dessous, le kiosque à musique sous la neige en janvier 2006…

Malmedy (place) kiosque 04

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Grand-Marchin (Belgique)

A Grand-Marchin existe depuis 1904 un kiosque à musique octogonal rustique.

Grand-Marchin kiosque 05

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Le kiosque sur la Place devant le Centre Culturel connaissait depuis longtemps des problèmes d’infiltration d’eau et se dégradait.
Tout le village s’est mobilisé pour sa rénovation.
Le kiosque restauré a été inauguré le dimanche 4 octobre 1915.

Cliquer ici pour lire l’article

Grand-Marchin kiosque 07

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Merci à José B. pour les photos.

Grand-Marchin kiosque 08

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Spa (Belgique) 2

Spa (en Province de Liège), ville thermale célèbre pour ses sources, avait une vie mondaine très active à la Belle Epoque. Toute la noblesse d’Europe s’y donnait rendez-vous.

Pour occuper les curistes et les visiteurs, on organisait des concerts sur les trois kiosques à musique de la ville : dans le Parc de Sept Heures , sur la Place Royale et enfin dans les jardins du Casino (ou Kursaal).

Le premier kiosque devant le Kursaal avait été démoli en 1912. Voir l’article.

Un nouveau kiosque à musique est construit par l’architecte Hermès Heynen en 1928 : il possède un toit plat et des garde-corps en fer forgé décoré d’une clé de sol.
On le surnomme « La Potinière ».

Spa casino 2 1

Cliquer sur l’image pour voir les détails

En 1947, il a été démonté. Les éléments du kiosque seraient entreposés dans des locaux de l’administration communale. Une fontaine occupe actuellement l’emplacement des kiosques disparus.

Spa casino 2 3

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Kiosque à musique à Spa (Belgique) 1

Spa (en Province de Liège), ville thermale célèbre pour ses sources, avait une vie mondaine très active à la Belle Epoque. Toute la noblesse d’Europe s’y donnait rendez-vous.

Pour occuper les curistes et les visiteurs, on organisait des concerts sur les trois kiosques à musique de la ville : dans le Parc de Sept Heures , sur la Place Royale et enfin dans les jardins du Casino (ou Kursaal).

Spa Casino 1er 2

Cliquer sur l’image pour voir les détails

Ce kiosque à musique fut construit par l’architecte Chambon en 1909 et démoli en 1912 pour installer le monument Meyerbeer.

Spa casino 1er 3

Cliquer sur l’image pour voir les détails